samedi, 17.09.2022 - dimanche, 18.09.2022

Policy Debate III RJME : l’approche genre et l’égalité homme-femme

Le genre et l’égalité homme-femme a été le sujet du 3éme Policy Debate qui s’est tenu lors des 17 et 18 Septembre 2022 dans les locaux de la Fondation. Lors de ces deux journées, une série de débats et d’échanges ont eu lieu entre une panoplie d’intervenant(e)s et nos Young Leaders.

Le choix du sujet n’est nullement un fruit du hasard et s’inscrit dans le cadre des changements et des réformes que connaîtra le Maroc quant à la question de la situation des femmes et de leurs droits. En effet, ayant fait l’objet du discours royal donné à l’occasion de la fête du Trône, la situation des droits des femmes au Maroc, malgré toutes les avancées qui ont été faites, reste à revoir mais surtout à améliorer.

Cependant, dans ce contexte national, le Policy Debate fût lancé par une session de formation sur l’approche genre, assurée par Aicha Semmaki, experte en genre et directrice exécutive de l’association Voix des femmes. A travers ladite session Madame Semmaki a procédé à une clarification conceptuelle et théorique de l’approche genre et ses concepts connexes ainsi que la contextualisation historique et scientifique ayant donné lieu à cette approche.

Cette première journée a également connu l’intervention du docteur Ahmed Dehmani, expert en politiques publiques et budgets axés sur le genre, qui s’est focalisé sur l’intégration du genre dans l’élaboration des politiques publiques, et ce, en passant par les politiques publiques existantes mais également en détaillant la question des budgets sensibles au genre.

Quant à la seconde journée, elle a débuté par un débat encadré par la professeure universitaire à l’UMV de Rabat, Dr. Oumaima Achour, et a concernée l’histoire du mouvement féministe au Maroc, notamment la création de ce dernier, les grandes affaires qu’il porté, les acquis et les obstacles. Ce débat fût complété par une discussion autour du code de la famille, notamment son origine, son développement, les différentes réformes qui lui ont été apporté et enfin les lacunes persistantes.

Par ailleurs, pour clôturer cette rencontre riche en échanges, une conférence-débat a été organisée pour discuter de la révision du code de la famille, avec la modération de Sara Soujar, activiste et féministe. Organisé sous forme d’un panel, deux axes ont été traité à savoir : les contextes liés à la révision du code de la famille et les articles qui nécessitent une révision impérative. Ledit panel fût composé de :

  • Dr. Hanane Fadi, Présidente de l’AFMARD
  • Dr. Anas Saadoune, docteur en droit et membre du club des magistrats
  • Dr. Amina Maelainine, actrice politique et de la société civile, professeure chercheure en droit
  • Dr. Zina Idheli, Avocate et députée parlementaire

Contact

Friedrich-Ebert-Stiftung 
Bureau Maroc

B.P 1769 9 Rue Hamza 10080 Agdal Rabat

+212 537 67 50 57
+212 537 67 50 58
+212 537 67 50 55
info-maroc(at)fes.de

Equipe et Contacts

À propos de nous

Vers le haut